Pourquoi le 1er mars est la fête de la bière en Islande ?
Actu bière

Pourquoi le 1er mars est la fête de la bière en Islande ?

Les dates des fêtes nationales ne tombent pas par hasard, et c’est le cas du premier mars, date de la fête de la bière en Islande, célébrée aujourd’hui.

La prohibition en Islande

Dans un référendum de 1908, les islandais ont voté l’interdiction de toutes les boissons alcoolisées,  jusqu’au 1er janvier 1915. En 1921, l’interdiction a été partiellement levée, l’Espagne refusant d’acheter du poisson islandais si l’Islande n’achetait pas de vins espagnols.

Par un référendum en 1935, les spiritueux ont été à nouveau ré-autorisés, mais pas la bière forte (dont le taux d’alcool dépasse 2,25%), pour plaire au lobby de la tempérance. La bière étant moins chère que les alcools forts, ils pensaient qu’elle engendrerait davantage de dépravation.

Avec la démocratisation des voyages internationaux, les islandais ont repris l’habitude de boire de la bière, et différents projets de lois visant à la légaliser ont été présentés devant le parlement islandais, mais régulièrement abattus pour des raisons techniques.

La prohibition en Islande a perdu un peu plus de popularité en 1985, lorsque le Ministre de la Justice et des affaires Ecclésiastiques interdit les pubs de mélanger des spiritueux (légaux) et de la bière sans alcool (légale) pour reconstituer un semblant de bière alcoolisée.

Peu de temps après, la légalisation de la bière a été présentée au vote au parlement islandais, et adoptée à 13 voix contre 8. C’était un premier mars, et c’est grâce à ce vote que vous pouvez déguster de la Einstök Icelandic Toasted Porter dans nos coffrets.

Suivez-nous :

Barbara Martin