Prendre en photo une bière : mode d’emploi détaillé

[cet article a été auparavant publié en anglais sur le site web du photographe d’Une Petite Mousse]

Voici le mode d’emploi pour prendre en photo une bière.

Depuis le début de l’aventure d’Une Petite Mousse, je photographie les bouteilles des bières proposées dans les coffrets. Ces photos sont utilisées pour le catalogue de dégustations en ligne et le guide papier qui accompagne chaque coffret.

Il n’est pas évident de realiser une photo de bière. Je souhaite donner un aperçu de la couleur de la bière à l’intérieur de la bouteille (qui est souvent composée d’un verre sombre) tout en mettant en valeur l’étiquette placée sur l’avant de la bouteille.

Afin d’obtenir des images homogènes pour le catalogue, j’utilise un fond blanc et un format carré pour que chaque bouteille soit présentée de la même manière.

Dans cet article, j’explique le processus que j’ai utilisé pour le coffret de Septembre 2014 où une des bières proposées était la Saint-Stefanus Blonde, brassée en Belgique.

Equipement

Pour photographier cette bière, j’ai utilisé le matériel suivant:

  • Appareil photo Fuji X-E2
  • Objectif Fuji 56mm ƒ/1,2 (mon objectif avec la plus longue focale)
  • 2 flashes (Yongnuo YN560-III et Nikon SB-700) en mode manuel. J’ai branché le Nikon SB-700 sur un récepteur Yongnuo RF-603 / N3 pour déclencher à distance
  • un Yongnuo YN560-TX branché sur la griffe de l’appareil photo pour contrôler à distance les flashes
  • mon fidèle trépied Vitruvian de Giotto’s pour stabiliser l’appareil photo
  • de nombreux panneaux en mousse blancs (pour le fond et en dessous de la bouteille)
  • de nombreux panneaux en mousse noirs (utilisés comme gobos pour bloquer la lumière)

Avant d’expliquer ma démarche, je recommande chaudement de lire Light Science and Magic: An Introduction to Photographic Lighting. Ce livre est une aide précieuse pour comprendre comment la lumière joue avec les formes et les textures.

Installation pour prendre en photo une bière

La première étape pour prendre en photo une bière est de placer la bouteille de bière et les différents panneaux de mousse blanches et noires qui donneront à la bouteille une forme bien distincte.

Afin de mettre en évidence la couleur de la bière dans la bouteille, je dirige la lumière d’un flash vers les plaques de mousse dans le fond.

La lumière va rebondir sur ces panneaux et passer au travers de la bouteille avant d’atteindre la caméra. L’arrière-plan sera surexposé et apparaitra d’un blanc pur.

Les contours de la bouteille doivent aussi être bien définis. Je positionne deux panneaux de mousse noires de chaque côté de l’arrière-plan blanc.

Ces panneaux apparaissent sur les bords de la bouteille et augmente le contraste et la netteté de sa forme. Sans ces panneaux noirs, la lumière provenant de l’arrière-plan blanc baverait sur les bords.

Je mets ensuite la bouteille de bière sur un panneau de mousse blanche (avec un plexiglas pour avoir une petite réflexion sur le dessous de la bouteille).

Enfin, je mets d’autres panneaux de mousse noires de chaque côté de la bouteille et sur le dessus de celui-ci pour éviter toute lumière parasite de l’atteindre.

Je place l’appareil photo à bonne distance de la bouteille pour qu’elle remplisse tout la hauteur de l’image.

L’image sera recadrée au format carré lors du post-traitement mais j’active les guides sur l’écran du X-E2 pour avoir un bon aperçu du format final.

photo bière
Installation

Une fois que l’appareil est correctement positionné, j’affine la mise en place des panneaux noirs de chaque côté de l’arrière-plan blanc. Ils doivent être bien placés pour que les bords de la bouteille soient sombres, mais pas trop proches pour éviter de trop remplir l’intérieur de la bouteille.

prendre-en-photo-une-biere
Positionnement des panneaux noirs

J’ai mis la bouteille au-dessus d’une petite boîte pour pouvoir placer les flashes en dessous (de sorte qu’ils n’apparaissent pas sur les photos) et je modifie leur angle de manière à bien éclairer la scène.

Je veux contrôler l’éclairage et bloquer toute la lumière ambiante (le garage où j’ai pris les photos est eclairé par de grandes fenêtres qui ne peuvent être facilement obstruées).
Je configure mon appareil photo à 1/180s (la vitesse de synchronisation la plus élevée pour le X-E2) et à 400 ISO. L’objectif est fermé à ƒ/8 afin d’avoir suffisamment de profondeur de champ

Lumière Principale (Arrière)

La lumière principale est fournie par le flash situé derrière la bouteille. Elle est orientée vers le fond blanc et éclaire la bouteille après avoir rebondi sur ce fond.

J’utilise le Yongnuo YN560-III zoomé à 24 mm avec un diffuseur afin de répandre la lumière sur le fond blanc.

A la prise de vue, le liquide à l’intérieur de la bouteille est bien éclairé et l’arrière-plan est surexposé et donne un blanc pur.

Grâce aux panneaux en mousse noir, les bords de la bouteille sont sombres et nets (la photo ci-dessous est recadrée mais elle n’a pas été traité numériquement).

prendre-en-photo-biere

Lumière principale (arrière) © Jeff Mesnil

Lumière Secondaire (Avant)

Le liquide à l’intérieur de la bouteille est bien éclairé mais la lumière n’atteint pas l’étiquette sur la face avant de la bouteille.

J’utilis le second flash (Nikon SB-700) pour éclairer l’étiquette. Le placement du flash est délicat car il peut facilement créer des reflets sur l’avant de la bouteille si sa tête n’est pas bien positionnée.

Je le place en dessous de la bouteille avec un angle de 45° ou plus. Il est entièrement zoomée à 135 mm pour concentrer toute sa lumière sur l’étiquette. Avec cet angle et ce zoom, le flash va éclairer l’étiquette de papier, mais la plupart de la lumière atteignant le verre ne sera pas capturée par la caméra.

La photo ci-dessous montre la bouteille éclairée par le flash avant seulement (la photo ci-dessous est recadrée mais elle n’a pas été traité numériquement).

prendre-photo-biere
Lumière secondaire (arrière) © Jeff Mesnil

Il y a deux spots lumineux sur le fond de la bouteille et près de son goulot mais ils sont suffisamment petits pour être enlevés pendant le traitement numérique.

Image Finale (non traitée)

Une fois que les deux flashes sont réglés, je modifie leur puissance pour avoir un ratio correct entre l’éclairage avant et arrière. Au final, j’utilise les puissances suivante:

  • Lumière principale (arrière) 1/16 + 0.3 EV
  • Lumière secondaire (avant) 1/64 -0.3EV

Je capture ainsi l’image finale (recadrée mais non traitée) ci-dessous.

photo biere
Lumières principale et secondaire © Jeff Mesnil

Le plus gros du travail pour prendre en photo une bière est maintenant fait et j’ai juste besoin de quelques touches de traitement numérique pour finaliser l’image.

Traitement de l’Image

J’utilise Lightroom pour le post-traitement de l’image.
Une fois que l’image est importée, je corrige les distorsions de l’objectif et recadre l’image au format carré.

Je modifie légèrement son exposition globale dans le module de base:

  • Je corrige la balance des blancs (à l’aide d’une photo de la scène avec une carte grise)
  • Je pousse sa tonalité
    • +0,75 Exposition
    • 41 Contraste
    • 26 Blanc
    • -63 Noire
  • J’augmente sa présence
    • 16 Clarté
    • 26 Vibrance
    • -4 Saturation
  • j’accentue aussi la netteté dans le module de détails (52 Netteté)

Les chiffres sont sans importance. Ils sont différents pour chaque bouteille, principalement en fonction de la couleur et de la texture du liquide et du verre. L’objectif de ces paramètres est d’avoir un fond blanc pur et une bouteille qui soit bien exposée et contrastée.

J’utilise aussi l’outil Retouche des tons directs pour éliminer les spots lumineux causés par le flash avant au bas de la bouteille et près de du goulot.

La dernière étape consiste à utiliser quelques pinceaux d’ajustement pour finaliser l’image:

    • assombrir le reflet de la bouteille sur le plexiglas
    • éclaircir les coins inférieurs de l’étiquette (c’est une erreur que je n’ai pas vue lors de la capture de l’image)
    • augmenter le contraste et la netteté de l’étiquette (pour que le text ressorte)

J’ai finalement exporté l’image au format JPEG et l’ai envoyer à Barbara, la graphiste d’Une Petite Mousse, qui l’utilise pour le guide papier et le site web.

photo de biere
St. Stefanus Blonde © Jeff Mesnil

Depuis Mars 2013 et le début de l’aventure d’Une Petite Mousse, j’ai photographié plus d’une centaine de bières différentes (que j’ai toutes goûtées!) et chacune est un nouveau défi.

La forme de la bouteille de bière change, les couleurs du liquide et du verre changent aussi. Certaines ont des étiquettes sombres, d’autres ont des étiquettes dorées. Certaines n’ont pas d’étiquettes du tout et le texte est imprimé directement sur le verre.

A chaque nouvelle photo, je peaufine et améliore le processus de capture de toutes ces différences subtiles et je suis sûr que je vais continuer à le faire aussi longtemps que je prendrai des photos de bières.

Santé!

Suivez-nous :

Barbara Martin