Cerveja Feminista : une bière contre la publicité sexiste
Actu bière

Cerveja Feminista : une bière contre la publicité sexiste

La publicité pour bière met généralement en scène une demoiselle à moitié nue, entourée d’hommes. Cerveja Feminista, une nouvelle bière brésilienne, entend changer la donne, et initier un dialogue.

Un mouvement feminista

On vous parlait il y a quelques temps de suédoises qui en avaient marre qu’on leur dise que « la bière, c’est un truc de mec, chérie« , et aujourd’hui, c’est au Brésil que des femmes prennent leur bière en main !

Cerveja Feminista a pour but de pointer du doigt la femme-objet présentée dans les publicités, et le fait qu’au Brésil, peu de femmes sont à des postes de directrice artistique. « Nous sommes des créatifs (ndlr : « créatives » ) qui évoluons dans un milieu très sexiste, et nous commençons à nous sentir mal à l’aise » confie Thais Fabris, une des fondatrices du groupe activiste « 65 | 10 ».

Le nom du groupe vient de deux chiffres clés : 65% des femmes brésiliennes ne se reconnaissent pas dans les publicités, et 10% des créatifs des agences de pub au Brésil sont des femmes.

« La publicité typique pour un bière au Brésil – et on parle ici de grandes marques, avec beaucoup d’argent – montre une femme à moitiée nue répondant aux standards de beauté, harcelée par des hommes » nous dit Fabris.

La bière, un choix naturel

Pour un groupe défendant une cause aussi importante, nous sommes navré de n’avoir que peu d’informations sur la bière elle-même : il s’agit d’une Red Ale irlandaise, choisie pour sa couleur (le rouge est utilisé pour les causes sociales). Elle contiendra 6% d’alcool et sera vendue 6,87 EUR pour 600 mL. C’est tout ce qui est communiqué… Comparé aux FemAle suédoises, avant tout passionnées par la bière, on reste un peu sur notre soif.

Le petit groupe veut brasser et vendre autant de bières que possible pour partager son message d’équalité : « quand on pose sur la table une bière avec « Féministe » écrit dessus, on espère que ce sera un des sujets de discussion« . La question pourrait cependant être posée à l’envers, en se demandant si beaucoup de buveurs de bières mettront sur leur table une bière où il est écrit « Feminista« .

Suivez-nous :

Barbara Martin