La WOBO, une bouteille Heineken, a faillit changer le monde
Actu bière

La WOBO, une bouteille Heineken, a faillit changer le monde

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler d’Alfred « Freddy » Heineken, mais il a faillit changer le monde avec la WOBO. Explication.

Trop de déchets

L’histoire commence à Curaçao, en 1960. De passage, Alfred « Freddy » Heineken est exaspéré de voir autant de déchets sur cette île, incluant ces propres bouteilles de bières. Un autre problème qui le frappe est le manque de logements décents pour les habitants les plus pauvres. Une idée semble donc pointer le bout de son goulot.

La WOBO, pour « World Bottle »

Alfred Heineken invite donc l’architecte allemand John Habraken et lui demande de concevoir la « World Bottle », communément appelée WOBO. Freddy la décrit comme « une brique qui contient de la bière ». L’idée est donc d’avoir une bouteille de bière, qui, une fois vide, peut servir de brique pour construire des maisons. Oui, oui. Vous avez bien lu !

WOBO house

Il y a évidemment eu différentes tentatives de design, mais la version finale se décline en deux modèles : un de 350 mm de haut, et l’autre de 500 mm. Même si des milliers de bouteilles ont été produites, elle n’a jamais dépassé le statut de prototype, et aujourd’hui, seulement deux habitations en WOBO demeurent.

WOBO History

Suivez-nous :

Barbara Martin