La bière périmée ça n’existe pas, on vous explique pourquoi !
Bière et science, Biérologie, Notre actu

La bière périmée ça n’existe pas, on vous explique pourquoi !

Partagez cet article 😉

Vous avez eu les yeux plus gros que le ventre pour votre anniversaire et vous pourriez ouvrir un bar avec les litres de bière qu’il vous reste entre les mains ? Vous avez dévalisé votre brasseur en prévision d’un énième confinement et vous retrouvez aujourd’hui avec un petit stock de bières périmées ?

On pense souvent à la conservation du vin… Mais qu’en est-il de celle de la bière ? Est-il possible de laisser périmer une bière et la boire sans danger ? Comment savoir si une bière est consommable ? On vous donne toutes les clefs pour vider votre réserve maltée en toute sérénité…

SOMMAIRE

Peut-on boire une bière périmée ou sur le point de l'être ?

PÉREMPTION DE LA BIÈRE : UNE ÉTIQUETTE POUR INFORMER

biere-perimee_2020

Lorsqu’il s’agit de notre alimentation, nous avons le réflexe de regarder la date limite de consommation (DLC) pour ne pas finir avec une mauvaise intoxication. Mais pour ce qui est de notre alimentation liquide alcoolisée, on a tendance à zapper ce détail, certainement parce qu’on attribue à tous les alcools une bonne conservation !

Hors, saviez-vous que les alcools, en dessous des 10% ABV, doivent eux aussi afficher une Date de Durabilité Minimale (DDM), ancienne Date Limite d’Utilisation Optimale (DLUO) ? C’est obligatoire, mais contrairement à la DLC, cette date est indicative : votre bière, passée la date indiquée sur la bouteille ne va pas exploser ni vous faire risquer votre vie ! Vous trouverez l’indication bien connue « à consommer de préférence avant le » . Mais, en dehors de l’obligation légale, cela ne veut absolument pas dire que vous ne pouvez plus déguster votre bière passé cette date…

Différente de la DLUO, la DLC est à respecter scrupuleusement pour ne pas tomber malade : c'est le cas avec les viandes ou le lait frais par exemple. Mais ici nous sommes sur une date conseillée au delà de laquelle la bière ne sera simplement plus aussi bonne.

Charlotte, biérologue de Une Petite Mousse

Bière périmée : ce qui change après la date de péremption

Votre dry january a eu raison de la date de consommation de vos bières ? Pas de panique vous pouvez continuer à les boire tant que le goût vous convient. Concrètement, les principaux risques que vous encourez avec une bière périmée c’est :

  • une perte de ses qualités gustatives et de sa puissance aromatique
  • une perte de la fraîcheur des houblons
  • une altération de ses arômes et de son amertume
  • un amoindrissement des bulles.

Pour d’autres encore, la couleur peut changer, elle peut être plus acide ou encore avoir un dépôt peu appétissant au fond de la bouteille. Cela dépend du type de bière et de sa conservation. D’une façon plus générale, comme dans le vin, la boisson emblématique du vieillissement, les levures et composantes végétales présentes dans la bière restent comestibles une fois la DLUO dépassée.

Bières périmées : celles qui se bonifient… et les autres

À chaque bière ses caractéristiques

Bien que la plupart des bières soient au best de leur qualité gustative lorsqu’elles sortent de la brasserie, certaines peuvent plus facilement passer l’épreuve du temps que d’autres. C’est le cas par exemple de certaines bières belges qui sont meilleures avec une maturation plus longue. En règle générale, plus la bière aura un taux d’alcool élevé, plus vous aurez l’assurance d’une conservation longue ! 

On pense aux bières fortes trappistes, doubles, triples et quadruples : les arômes auront même tendance à se souligner, en sorte se bonifier avec le temps, comme c’est le cas pour la Chimay Bleue. Certaines Imperial Stout ou des Barley Wine (vieillies en fût) développeront des saveurs de fruits confits ou de porto. Enfin, niveau maturation intéressante, soulignons également les gueuzes qui pourront vous surprendre par leur acidité décuplée !

Généralement non pasteurisées, les bières artisanales continueront d’évoluer dans le temps grâce aux matières vivantes qu’elles contiennent.

BIÈRE PÉRIMÉE : LE CAS DES BIÈRES LÉGÈRES OU HOUBLONNÉES

Ne réservez pas le même traitement à toutes vos bières ! Les bières de soif, légères et désaltérantes (type Pils ou Lager) ne se conservent pas bien au-delà des 6 mois. Leur faible teneur en alcool ne garantissant pas une longévité de leurs qualités organoleptiques. Pas de graves risques pour la santé, mais l’assurance d’un vrai mauvais moment de dégustation.

Les bières gourmandes en houblons telles les IPA et autres NEIPA n’apprécieront guère que vous les laissiez trop longtemps au fond du réfrigérateur – voire pire, à température ambiante et à la lumière ! En effet, le houblon n’est pas friand du temps qui passe et des effets des UV, il risquerait alors de tourner et vous offrir une bien mauvaise surprise gustative.

Retarder la date de péremption de vos bières

Petits tips pour chouchouter vos boissons maltées

Il est toujours utile de rappeler qu’une bière se conservera bien mieux dans un endroit sec et frais ; les ennemis de votre boisson préférée étant la lumière et la chaleur. Alors pour remédier au problème, mieux vaut la conserver au réfrigérateur à température constante (4°C). L’exposition à la lumière et à l’oxygène pourra à terme oxyder votre bière, et ce n’est pas ce qu’on souhaite. 

La position entre également en jeu dans le bichonnage de votre bière. Privilégiez la position debout pour les bières encapsulées afin d’éviter que le liquide n’entre trop en contact avec la capsule dont le métal pourrait altérer le goût. Ainsi, les levures pourront également rester tranquillement au fond de la bouteille pour ne pas troubler l’ensemble.

des solutions pour ne pas en perdre une goutte

Depuis la Journée de Lutte contre le Gaspillage Alimentaire de 2019, Une Petite Mousse oeuvre pour que des bières ne soient pas injustement jetées. Vous aussi, vous pouvez sauver de la noyade des bières considérées comme dépassées mais encore parfaitement acceptables ! Comment  Grâce à notre nouvelle box Anti-Gaspi.

Une fois par mois, nous puisons dans nos fins de stock de bouteilles de bières artisanales et chez nos fournisseurs, pour composer des box anti gaspillage, avec des bières en dates optimales courtes ou récemment dépassées

Le tout, proposé à un prix proche du prix coûtant ! Entre 18€ et 20€ les 12 bières, dont les DDM sont courtes (dans le mois) ou fraîchement dépassées, mais qui sont encore très savoureuses. L’occasion de découvrir de nouvelles recettes & de faire un geste pour la planète.

Partagez cet article 😉

Suivez-nous :

Caroline de Une Petite Mousse