Bière anglaise, la reine mère des petites mousses
Biérologie, Styles de bière

Bière anglaise, la reine mère des petites mousses

Partagez cet article 😉

L’Allemagne a les Lager, la République Tchèque les Pils, la France les bières de garde et la Belgique les Lambic. Mais alors, existe-t-il un style emblématique de bière anglaise qui serait né outre-Manche et dans lequel les sujets d’Elisabeth excelleraient ? On répond à la question dans ce nouvel article de notre série consacrée aux différentes bières du monde !

SOMMAIRE


Quand il s’agit de bière anglo-saxonne, on imagine souvent une bière brune ou très houblonnée. Mais de manière très simple, et pourtant parfois insoupçonnée, la bière anglaise par excellence, c’est l’Ale. Et de cette bière d’Angleterre découle une infinité de styles de bière ! On peut pour ainsi dire que les Anglais sont à l’origine de la bière en quelque sorte, au même titre que les Belges.

Alors certes, c’est un champ très vaste, puisqu’une Ale est « juste » une bière de fermentation haute. Mais quand on a enfanté la mère de toutes les bières, il y a de quoi se faire mousser (sans mauvais jeu de mot). Parce que des Ales anglaises sont nées les Pale Ale, les American Pale Ale, les Wheat Ale…

La bière anglaise en chiffres et en anecdotes

Au 14e siècle, les Ales anglaises n’utilisaient en réalité pas de houblon, et celles qui le faisaient étaient nommées beers. De quoi avec un mal de crâne aussi puissant que quand on cherche la différence entre pinte et pint !

Bière anglaise à la marmite
Quoi de plus british qu’une Ale à la Marmite ?!

La culture du houblon débutera au Royaume-Uni au milieu des années 1400, mais son utilisation sera prohibée par la Guilde des Brasseurs de Londres qui maintient qu’une bière ale ne doit contenir « ni houblon ni herbes ou autres substances similaires » et « ne doit être composée que d’eau, de malt et de levure. »

À l’instar du système de répartition entre bières simples doubles et triples dans les monastères, les bières anglaises furent un temps catégorisées selon leur force et donc selon la taxe que payaient les brasseurs. La distinction se faisait au moyen de X accolés au nom : 1 pour les Table, 2 pour les Small et 3 pour les Strong.

Les anglais préfèrent un tirage sans pression dans les bars et pubs, faisant appel à des machines à pompes nommées Cask. Percutée ainsi, les bières n’ont que 48h avant de s’oxyder, et il faut bien un peuple assoiffé pour s’occuper de vider les fûts à temps !

L’Angleterre ne produit que 2 houblons endémiques connus : le Fuggle et le Goldings. Du côté des malts, le Maris Otter coiffe tout le monde au poteau et est particulièrement réputé dans le monde.

Jusqu’à la fin des années 1500, comme dans beaucoup de pays, ce sont les femmes qui brassent ! On les appellaient Alewives ou broustaris.

Les styles de bière anglais incontournables

Les Mild Ale

Plus qu’un style, il s’agit surtout d’un nom pour désigner les bières jeunes et donc « douces ». Elles étaient souvent mélangées à des bières mûres pour approfondir leurs saveurs, et ne sont presque plus existantes aujourd’hui.

Les Bitter

Une légère variation des Ales, empreintes de plus de légèreté et où les houblons doivent s’exprimer majoritairement du côté de l’amertume et des non des arômes. On distingue les Ordinary, les Special et les Strong Bitter.

Les Porter & les Stout

Les fameuses bières anglaises brunes et noires ! Les premières ont donné naissance aux secondes, qui ne sont historiquement qu’une version plus alcoolisée des Porter. Anciennement nommées Entire, ces bières noires datent du 18e où elles furent popularisées par les portefaix anglais, nommés porters. C’est du côté russe ensuite que se développeront les Imperial Stout, et l’Europe de l’Est brille dorénavant sur le terrain des Pastry Stout (Funky Fluid, Brewski, Omnipollo…)

Les IPA

Contrairement à leur nom, les India Pale Ale n’étaient pas produites en Inde mais pour l’Inde. Brassées en Angleterre, elle prenait place dans les bateaux qui partaient vers les colonies britanniques et étaient surchargées en houblon pour mieux résister au long voyage.

Et non, les New-England IPA de viennent pas d’England ! Elles viennent de Nouvelle-Angleterre, une région des USA (où se situe le Vermont notamment).

Bières anglaises en bouteilles et canettes
Retour de marché d’une excursion londonienne de l’équipe Une Petite Mousse

Les meilleures brasseries artisanales anglaises

Brewdog étant écossais, nous l’écartons d’office ! Idem pour Guinness et autres emblématiques brasseries irlandaises. Nous restons du côté anglais du Royaume-Uni aujourd’hui.

Les marques Greene King, Fuller’s et Samuel Smith sont les principaux groupes brassicoles anglais industriels, qui produisent malgré tout de très chouettes bières. Samuel Smith brasse de son côté la fabuleuse Organic Chocolate Stout, plus crémeuse qu’aucune autre.

De leur côté les Fuller’s Porter et Fuller’s London Pride sont de véritables étendards à l’étranger de la culture anglaise. Et pour sa part, Greene King produit la Belhaven 1719 et la Speyside Oak Aged qui ont toutes deux figurées dans nos parcours d’initiation à la bière de dégustation !

Et pour plonger la tête la première dans la scène brassicole frémissante de Londres et du reste du pays, voici 7 brasseries artisanales dont vous pouvez déguster les recettes les yeux fermés :


Pour aller plus loin…

Découvrez d’autres bières du monde :

Partagez cet article 😉

Suivez-nous :

Julie de Une Petite Mousse