Biérologie, Styles de bière

La bière Trappiste belge : son histoire et ses vertus

23 août 2016

Parler de  » bière trappiste belge  », c’est presque faire un pléonasme ! En effet, 6 des 14 brasseries trappistes sont belges ! Produites depuis de temps immémoriaux dans les monastères, elles se vendent dans le monde entier et aussi chez nous… Ces bières si spécifiques méritaient bien un coup de projecteur !

Cours de rattrapage sur les bières Trappistes

On parle de bière trappiste lorsque la boisson a été brassée par les moines trappistes. Les moines trappistes font partie de l’ordre cistercien de la stricte observance. On dénombre plus de 2500 moines appartenant à l’ordre cistercien dont l’origine remonte au 12e siècle. Ces religieux occupent 70 monastères et 90 abbayes. Ils sont repartis dans différents pays du monde. Et notamment en Belgique, où ils brassent depuis des années ce que d’aucun appellent les meilleures bières trappistes au monde.

En plus d’être élaborées par les moines à l’intérieur d’un cloître trappiste, les bénéfices de la vente des bières doivent servir à des actions sociales, caritatives ou non-lucratives. En achetant une bière trappiste, vous participez donc à ces œuvres caritatives ! Une bonne action, une 😉

S’il n’est pas fait par les moines, le brassage doit se faire néanmoins sous leur supervision. Une bière trappiste authentique doit porter le logo Authentic Trappist Product (ATP). Ce logo est délivré par l’Association Internationale Trappiste. Le logo ATP est renouvelé tous les 5 ans après un contrôle minutieux.


La bière Trappiste belge, plutôt six fois qu’une !

Parmi les Trappistes, il y a donc 6 Trappistes Belges. Elles sont produites dans différentes régions de la Belgique, en parfaite égalité. Ainsi, on constate que 3 bières trappistes sont fabriquées dans la région Wallonne et les trois autres dans la région Flamande.

Il est temps maintenant de révéler enfin la liste des nommées ! Les 6 Trappistes produites dans le plat pays sont donc…

La Achel, la Chimay, l’Orval, la Rochefort, la Westmalle et la Westvleteren !

Elles proviennent toutes d’Abbaye, qui ne sont pas toutes éponymes : Notre-Dame de Saint-Benoît, Notre-Dame de Scourmont, Orval, Notre-Dame de Saint-Rémy, Notre-Dame du Sacré-Cœur et Saint-Sixte.

Comment les départager ?

S’il y a une Trappiste belge qu’il faut absolument avoir dans son réfrigérateur, c’est la Westmalle Triple. Cette bière claire et dorée, très en vogue, est devenue une référence pour les passionnés de bières trappistes  belges. En bouche, elle est douce et dégage une saveur fruitée de banane mûre ! Une bière d’exception, souvent considérée d’ailleurs comme l’une des bières trappistes les plus complexes au monde ! L’un des secrets de sa puissance aromatique réside dans sa levure, la même depuis 1956. Mais, son taux d’alcool est assez élevé : 9,5% ABV dans une bouteille ! On distingue aussi la Westmalle double (brune) avec 7% d’alcool. Sans oublier la version Extra, plus légère que les précédentes.

Si vous recherchez une bière trappiste belge qui se bonifie avec les années, alors optez pour la Chimay bleue. Mise au point en 1956, comme bière de Noël, elle est considérée comme l’une des meilleures bières belges. Sous sa capsule bleue, sa robe brune renferme un arôme puissant et des notes de caramel. Au jeu des 7 familles, vous pouvez également demander la Chimay Blanche, Rouge et Dorée. Ces deux bières sont nos préférées, mais n’ayez pas peur de vous aventurer ailleurs et de découvrir toute la gamme belge des Trappistes !

1 commentaire

  • Répondre Gombeer George Henri 9 novembre 2018 à 19:01

    Bienfait de la bière Rochefort 8 degré pour la prostate. J’ouvre une bouteille 33cl vers 15h, en boit 11cl, idem à 19h, le reste 1h avant le coucher.
    Je passe une très bonne nuit, sans mictions, bien reposé au lever. Ai 77 ans.

  • Laisser un commentaire