Non, la bière n’est pas vegan
Biérologie

Non, la bière n’est pas vegan

Partagez cet article 😉

Ou du moins, pas toutes les bières ne sont véganes. Une réponse qui en étonnera plus d’un•e, tout autant que la question peut paraître incongrue sur le moment. « Est-ce que la bière est vegan ? », ça peut sembler étrange, puisqu’on part souvent du principe que les liquides le sont tous. On vous explique aujourd’hui un peu tout ça !

Définissons ce qu'est une boisson vegan

Véganisme, végétarisme et végétalisme : ces 3 mots ne veulent pas tous dire la même chose, et selon quel régime alimentaire vous suivez, la bière peut être un produit à surveiller. Alors reprenons les bases !

Une personne végétarienne ne mange pas de chair animale (viande rouge, volaille, poisson, fruits de mer). Une personne végétalienne ne mange pas de produits issus des animaux (lait, oeufs, fromage, miel…). Une personne vegan est contre l’utilisation de produits animaux ou de produits d’origine animale dans sa vie, et refuse donc l’utilisation et la consommation de cuir, laine, produits de beauté testés sur des animaux…

En lisant cette liste, vous pouvez penser à juste titre que ouf, la bière est épargnée ! Eau, sucre, houblon, malt, levures : rien qui soit issu d’animaux ou dont la production implique une souffrance animale a priori ? La bière est une boisson fermentée produite avec des ingrédients tout ce qu’il y a de plus vegan.

Oui, mais.

Pourquoi la bière vegan, ça n'existe que rarement (au niveau industriel du moins)

Parce qu'elle contient des petits bouts de vessie natatoires de poisson, plus précisément d'esturgeon.

biere-vegan

Hé oui ! La vessie de ce sympathique petit poisson permet de créer une « colle » utilisée pour filtrer la bière et la rendre plus claire, sans dépôt de levure apparent. Nommée l’ichtyocolle, c’est la plus efficace des colles animales (par rapport à la gélatine de porc ou à des protéines venant du lait de vache).

Elle est fabriquée en déshydratant la vessie natatoire de grands esturgeons et en la réduisant en poudre très fine. Mélangée à la bière, cette colle de poisson va venir s’agglomérer aux impuretés et les entraîner vers le fonde de la cuve, où il sera alors bien plus simple de les extraire. Cette étape du brassage est nommée collage.

Le souci (outre le fait qu’il y est des bouts de vessie de poisson dans notre bière…) c’est que les producteurs ne sont pas tenus légalement de mentionner cet ingrédient sur l’étiquette. Pour des gens qui souhaitent donc exclure la souffrance animale ou la pêche de leur alimentation, c’est un coup dur. Alors que d’autres colles végétales peuvent être utilisées, comme la gomme arabique !

Bières, vins et aussi juste de fruits peuvent contenir de l'ytchiocolle.

La bière artisanale est-elle vegan ?

La bière industrielle est toujours très très claire et limpide, alors que la bière artisanale est souvent peu filtrée. Ce qui n’est pas du tout une mauvaise chose, au contraire ! Nous rassurons souvent nos abonnés qui se demandent « pourquoi ma bière est trouble / à du dépôt » sur le fait que cela indique que leur bière est vraiment artisanale et vivante !

La filtration n’est pas du tout une étape indispensable, et c’est une vraie valeur ajoutée de mettre en avant des bières non-filtrées. Ainsi, l’immense majorité des bières artisanales sont végan !

Toutes les brasseries ne le mettent pas forcément ; mais plusieurs grandes brasseries craft européennes le font figurer sur leurs bières au moyen de différents logos. Voici les différentes certifications à chercher si vous êtes végétariens ou végétaliens :

certifications-biere-vegan
OENOCARD

Voici quelques brasseries vegan que l’on vous recommande. Pour une liste plus complète, rendez-vous sur Barnivore qui recense toutes les brasseries et/ou bières vegan dans le monde !

POUR ALLER PLUS LOIN

Partagez cet article 😉

Suivez-nous :

Julie de Une Petite Mousse