Pourquoi le prix de la bière augmente en 2022 ?
Actu bière

Pourquoi le prix de la bière augmente en 2022 ?

Partagez cet article ;)

À toutes les mauvaises nouvelles du début d’année 2022, s’ajoute cette annonce terrible : le prix de la bière va augmenter en France, et pas qu’un peu ! La raison ? Une hausse du coût des matières premières, conséquence directe de la crise du Covid-19, que les brasseurs se doivent de répercuter sur leur produit fini. De combien la bière va-t-elle augmenter ? Est-ce irréversible ? Pourquoi cette hausse du prix de la bière ? On vous dit tout !

La bière va coûter plus cher

En France, jusqu’ici, on estimait à 2,05€ le prix d’une bouteille de 33cl et 6€ le prix d’une pinte dans un bar. Ceci est une moyenne évidemment, et l’addition peut largement varier selon que vous êtes dans un café branché à Paris ou un petit troquet en Province. Ou si vous commandez une Lager industrielle ou une NEIPA surchargée en houblon aux ingrédients 100% français !

Mais voilà qu’en 2022, on peut lire partout dans les journaux que le prix de la bière va sérieusement grimper, que ce soit du côté des gros groupes industriels comme des petites brasseries artisanales.

Ainsi, Heineken et Carlsberg (les deux plus gros groupes mondiaux) ont annoncé « augmenter leurs tarifs » en 2022, sans pour autant spécifier de combien. Et ce, malgré une année 2021 exceptionnelle, où le géant danois avait enregistré une hausse de ses bénéfices de 13%… Ce chiffre impressionnant était un contre-coup de la pandémie du coronavirus : après une année 2020 catastrophique (confinement oblige), la levée des restrictions a incité les gens à fortement consommer, ravis de se retrouver dans les bars ou chez eux avec des proches pour l’apéro.

Cela n’a donc visiblement pas suffi pour que les géants industriels maintiennent leurs prix ! Aux consommateurs, à nouveau, de trinquer (si on peut se permettre le trait d’esprit).

Quand on sait que Heineken possède 300 marques de bières et de cidres, on imagine aisément que les rayons de supermarchés soient entièrement impactés.

Les raisons de la hausse des prix de la bière

3 aspects sont incriminés : les matières premières, l’énergie, et le fret. Tous subissent une flambée généralisée de leur prix. Le produit final (votre demi ou votre canette) coûte donc plus cher, puisque ses composants le sont aussi. CQFD.

Le point névralgique de l’affaire, c’est le malt : de mauvaises récoltes en 2021 ont entraîné une augmentation des prix de vente, et donc des coûts de fabrication de la bière. Malheureusement, comme si cela ne suffisait pas, de très nombreux autres domaines sont impactés : le transport, les cartons d’emballage, les étiquettes, le packaging, les ingrédients spéciaux… C’est donc une hausse générale du coût de production à laquelle on assiste, mais qui ne se limite absolument pas à la bière (vous avez du le voir de vos yeux lors de votre dernier plein d’essence).

"Le malt est la matière première qui a augmenté le plus en début d'année. Il est a priori prévu une nouvelle hausse pour le mois de juillet"

Aymeric Segard (patron de la brasserie Tandem) pour Capital

Guerre en Ukraine et flambée du prix du blé

Et puis, comme 2022 a décidé de concourir pour le titre d’année la plus lugubre de la décennie, la Russie a décidé d’envahir l’Ukraine. Loin de nous l’idée de dire que le principal souci de cette guerre, c’est son impact sur la bière : la bière est le cadet de nos soucis face à ce grave conflit. 

Il est pourtant important de noter qu’ensemble, Russie et Ukraine produisent 30% des exportations mondiales de blé. Exportations complètement bloquées depuis le début de l’invasion russe, entraînant crainte de pénurie et hausse folle des prix, comme l’explique Courrier International. Et le blé est à l’origine de l’immense majorité des bières (artisanales ou industrielles). Parions donc que cela n’arrangera pas nos histoires maltées…

hausse du prix du blé en ukraine
Le drapeau de l'Ukraine est une référence directe aux champs de blé devant un ciel bleu, emblématique des paysages du pays

Les conséquences sur le prix de nos box de bières

Alors forcément, quand l’élément essentiel de nos box mensuelles de bières artisanales voit son prix augmenter, on pourrait penser que fatalement, cela se répercute sur le prix de Une Petite Mousse. Mais non ! Du moins, nous allons veillons à limiter cela le plus possible. Parce que nous tenons à ce que nos coffrets continuent d’être accessibles  !

La solution est venue d’échanges avec nos abonnés. Celles et ceux très fidèles qui nous suivent depuis longtemps commençaient à avoir beaucoup, beaucoup de décapsuleurs sur leur frigo… Et se lassaient un peu. On les comprend ! Alors, début 2022, le décapsuleur a tiré sa révérence et a disparu de nos box.

En retirant le décapsuleur, nous pouvons assumer la hausse des prix, continuer de nous approvisionner chez de chouette brasseries artisanales, et ne pas bouger le prix final du colis. Le décap signature de la marque reste présent en 1 exemplaire unique dans notre Kit de Démarrage, proposés avec les abonnements cadeaux !

Partagez cet article ;)

Suivez-nous :

Julie de Une Petite Mousse