degustation biere experimentale

On a transformé une American Amber Ale expérimentale en bière officielle !

Il est l’heure d’un nouveau rapport de dégustation de bières prototypes (ou Drafts) pour Loïc, Coline et Patrick, nos 3 biérologues de haute-volée ! Au programme ? Une Brett IPA, une American Amber Ale et une Imperial IPA (oui oui, même avec cette chaleur ! Vous verrez, ils ont aimé !).

Des retours que nous aimons vous faire partager, pour que vous soyez au plus proche de notre processus de brassage. Car suite aux retours des trois artistes, nos brasseurs ont validé la recette de la Ale PAs d’Chinook, une American Amber Ale que nos abonnés ont pu goûter à leur tour dans la box de juillet 😉

Dégustation n°1 : Draft #050 · American Amber Ale

Avant de vous expliquer comment goûter cette Ale Pas d’Chinook, commençons par découvrir les notes de dégustation de nos 3 zythologues de compétition, qui ont pu la déguster dans sa toute première version Draft…

american amber ale

L’avis de Coline :

Une belle robe caramel surplombée par une mousse abondante et riche. Elle aussi a le nez rond et dense, sucré. Mais à la dégustation, on découvre un corps plus sec qu’attendu, avec de la longueur. En tête viennent le malt, des flaveurs de bitter orange ou de Picon, puis la gorgée s’arrondit en une finale boisée légèrement amère. Une recette qui comblera les amoureux de bières ambrées avec du caractère.

Quid des papilles de Loïc

Une robe caramel, toffee, acajou, légèrement trouble. Un nez floral, malté, sucré. Finement épicé. Totalement dans les clous avec le style. Dégustation ? Corps soyeux avec une fine pétillance. On retrouve le malté avec des notes toastées de pain cuit. La bière est mousseuse en bouche. Légère acidité en bout de langue, grâce à l’ajout de blé sûrement. Petite pointe résineuse des houblons mais assez douce.

Une bière bien charpentée, aux notes boisées et à l’amertume raisonnable. L’alcool fait son apparition et donne une longue chaleur en bouche sur la finale. Sans doute un must en hiver.

Finissons avec Patrick

Oui oui oui ! Une American Amber Ale vraiment super ! Alors certes, on reste sur des classique, mais elle est au moins très bien gérée. Une mousse persistante, une belle couleur ambrée, une très légère amertume mais persistance en fin de bouche et cela permet de bien développer des arômes caramélisés et maltés. Personnellement, je serais allé jusqu’au bout de la blague en mettant tout de même du Chinook. Cela aurait pu apporter un petit côté résineux pas désagréable avec cette bière…

american amber ale

Emballés par ces retours, et bien décidé à mettre une American Amber Ale au coeur de notre box de juillet, Etienne et Nicolas ont donc peaufiné la recette selon les retours de Patrick, Coline et Loïc. La bière ainsi brassée en 500L a donc rejoint nos coffrets d’expert du mois de juillet 2018, mais fort heureusement, il reste encore quelques bouteilles pour ceux qui n’ont pas encore pu en profiter !

american amber ale

Vous en avez l’eau à la bouche ? Alors cliquez vite sur le bouton ci-dessous, et vous pourrez commander des bouteilles de la version finale de ce prototype ! D’autant que jusqu’au 15 août, si vous recevez cette bière avec une capsule colorée dans votre coffret, cela signifie que vous avez gagné au choix un kit de 2 verres et 2 bières, une box complète, ou un assortiment de 3 Drafts

american amber ale

degustation

Dégustation n°2 : Draft #051 · Imperial IPA

american amber ale

Les retours de Coline

Sa robe rousse et limpide laisse s’échapper foultitude de fines bulles. Elle développe un nez fruité et sucré avec des notes exotiques relevé par une vague agrumée typique du Citra. Rien qu’à l’odeur, on sent que ça va être du lourd ! En bouche, on retrouve une sensation chaude et sucrée, un corps rond et alcoolisé balancé par des accents fruités et une carbonatation importante. Ses 8,5° vous font passer à l’heure du week-end sans avoir le temps de comprendre 🙂

Passons à Patrick

Cette bière a une belle couleur chocolat clair. Sa mousse est bien persistante. Elle a de beaux arômes floraux. En bouche, elle est assez légère. Un côté légèrement caramélisé à l’attaque laisse la place aux houblons qui apportent un final bien amère mais bien géré. Cela en fait une bière très rafraîchissante, très agréable à boire, même lorsqu’il fait chaud.

Et pour Loïc ?

Robe ? Orangée, orange cuite aux reflets caramel et rougeâtres, léger trouble. Mousse persistante, blanc cassé. Nez ? Fruité : agrumes à fond (pamplemousse, orange), touche de fruits tropicaux (passion, mangue). Touche de fruits secs. Assez complexe mais merci le Dry Hop pour ce nez très parfumé !

Dégustation généreuse, suave, un poil sucrée. Amertume résineuse, de pin. On retrouve le malt avec des notes de caramel très agréable pour supporter la force des houblons. Amère mais sans être écœurante. Cette Imperial IPA est dotée d’une bonne base maltée qui entre en résonance avec les houblons, tout en puissance. Ce cocktail arriverait presque à nous faire oublier les 8,5 degrés d’alcool 😉

american amber ale

Dégustation n°3 : DRAFT #052 · Brett IPA

american amber ale

Qu’en a pensé Patrick ?

C’est drôle, j’ai moi-même brassé il y a deux mois une Brett (pas à 100% et que j’ai ratée car je ne savais pas encore bien comment gérer ces levures) ! Et je dois avouer que celle-ci m’a un peu laissé perplexe. Comme si n’utiliser que des Brett n’était pas suffisant pour avoir assez de corps dans la bière. Je pense que les Brett ne donnent pas suffisamment de complexité dans cette bière.

Peut-être qu’en les associant avec un peu de lactobacille, de pediococcus et de cerevisiae cela pourrait le faire ! Malheureusement, dans ce cas le manque de corps faire ressortir une amertume vraiment trop importante en fond de bouche qui cache les goûts et arômes qui peuvent être présents.

Un autre son de cloche du côté de Coline

Gros coup de cœur ! Une jolie robe blonde trouble couronnée d’une belle mousse blanche. Au nez, c’est frais, acidulé, avec des notes d’orange et de litchee, de levure. Elle dévoile en bouche une très belle amertume grâce à un cocktail de houblons résolument estivaux, qui lui confère de très belles notes de pamplemousse , d’orange amère, puis d’herbe sèche. La touche funky des bretts et son acidité maîtrisée en font un petit trésor de fraîcheur ! Un tout petit bémol sur sa carbonatation un peu faible à mon goût 😉

Et enfin, l’avis de Loïc

Robe ? Jaune, jaunâtre, prune jaune, bien trouble avec une fine mousse. Nez ? Citronné, épicé, levuré. Très déroutant, on croirait presque à une saison ou une blonde belge. Dégustation ? Légère acidité, on retrouve le citron perçu au nez. Assez sèche avec un corps léger. Fine amertume. Peu aromatique mais des notes vertes de conifères arrivent en milieu de bouche et en finale. On ne voit pas passer les 67 IBU au final.

Une bière très délicate, mais finalement cette Brett IPA ressemble à s’y méprendre à une Saison houblonnée. L’acidité, l’épicé (poivré surtout), la facilité à boire (merci les brett de tout manger les sucres) aide à la confusion. Malgré tout, c’est une bière parfaite pour l’été !

american amber ale

Vous aussi, vous voulez scruter la moindre note de houblon de nos bières prototypes, et dire si oui ou non nous devons les brasser en grande quantité ? Parfait ! Chaque mois, vous pouvez faire partie des 30 testeurs qui obtiennent l’une des Box Drafts limitées du moment, avec 3 bouteilles à déguster et noter attentivement. Alors ne tardez pas, et rejoignez notre club de dégustateurs !

american amber ale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *