Combien de temps faut-il pour éliminer une bière ?
Bière et science, Biérologie

Combien de temps faut-il pour éliminer une bière ?

Partagez cet article 😉

En combien de temps notre organisme élimine-t-il une bière ? À combien de grammes d’alcool correspond une bière de 25, 33 ou 50 cl ? Une bière sans alcool en contient-elle quand même ?

Que ce soit pour savoir quand vous pouvez prendre le volant en toute sécurité ou tout simplement pour surveiller votre consommation d’alcool, on répond ici à toutes ces questions ! 

SOMMAIRE

1 bière = combien de gramme d'alcool ?

Le calcul pour mesurer le nombre de grammes d’alcool pur dans une bière (ou toute autre boisson alcoolisée) est le suivant :

(8 x Degré x Volume en cl) / 100

Le 8 de cette formule correspond au poids de l’alcool pur (800 grammes par litre), qui est inchangeable.

Si l’on prend l’exemple d’une bière à 5° :

  • 25 cl (un demi) de bière contient environ 10 g d’alcool pur
  • 33 cl de bière contient environ 13,2 g d’alcool pur
  • 50 cl (une pinte) de bière contient environ 20 g d’alcool pur
Temps d'élimination de la bière

La question se pose généralement lorsqu’on souhaite savoir si l’on peut prendre le volant après avoir bu un ou plusieurs verres de bière. Pour connaître la réponse, il faut calculer son taux d’alcoolémie, exprimé en grammes d’alcool par litre de sang (g/L).

Pour rappel, la limite légale du taux d’alcoolémie en France est fixée à :

  • 0,2 g/L de sang pour les conducteur·rices en période probatoire, conduite accompagnée ou au volant d’un véhicule équipé d’un EAD (éthylotest antidémarrage).
  • 0,5 g/L de sang pour les autres.

Calculer son taux d’alcoolémie nécessite un calcul plus complexe, puisque d’autres facteurs comme le poids et le coefficient de diffusion entrent en jeu. Des outils en ligne existent pour le calculer, tels que le très pratique Calcoolateur  (à noter : celui-ci est basé sur la législation québécoise mais il reste utile pour avoir une idée de son taux d’alcoolémie).

Pour continuer sur l’exemple d’une bière à 5° :

  • Un demi (25 cl) de bière suffit à dépasser le premier seuil de 0,2 g/L
  • Deux demis ou une pinte (50 cl) suffisent à atteindre le seuil de 0,5 g/L

Les limites sont donc très vite atteintes, et la meilleure solution pour ne prendre aucun risque reste l’utilisation d’un éthylotest.

Depuis le 1er juillet 2021, les structures physiques ou en ligne proposant des boissons alcoolisées (bars, cavistes, grandes surfaces, boutiques en ligne, etc.) ont l’obligation d’en proposer à la vente. Plutôt que de vous lancer dans des calculs hasardeux, adoptez plutôt le réflexe ballon 🎈

Elimination de l'alcool d'une bière : ethylotest
Un éthylotest chimique ou "ballon"

Au bout de combien de temps l'alcool d'une bière est-il éliminé ?

Le temps nécessaire pour éliminer une bière est très variable puisqu’il dépend de la quantité ingurgitée mais aussi des conditions dans lesquelles la bière a été bue.

Il est coutume de dire que nous éliminons en moyenne et par heure 15 g d’alcool/L de sang.

Si vous avez bu une ou plusieurs pintes, il faudra donc vous armer de patience avant de prendre la route (ou encore mieux, rentrer chez vous d’une autre façon). 

Il n’existe pas d’autre moyen que le temps pour diminuer la dose alcoolisée dans l’organisme. Les astuces à base de café, boisson énergétique, effort physique ou encore fenêtre ouverte sont donc à ranger du côté des légendes urbaines. Ne comptez pas dessus pour éliminer votre bière plus vite !

Bière sans alcool : une notion trompeuse

Quand on pense à une bière sans alcool, on imagine la plupart du temps que celle-ci n’en contient pas du tout. Ce n’est pourtant pas tout à fait vrai, ou du moins, pas toujours !

En France, la règlementation exige que pour pouvoir être qualifiée de « sans alcool », le taux d’alcool d’une bière doit être inférieur ou égal à 1,2°

Ce seuil de tolérance n’est pas le même partout puisqu’il est fixé à 0,5° en Belgique et en Suisse.

Ces traces d’alcool sont liées à la méthode de fabrication de la bière en question. Obtenir une bière à 0,0% ABV est possible, mais cela est généralement plus complexe, ou plus coûteux.

Le titre alcoolique d'une bière peut être exprimé en degrés avec le signe ° ou en ABV (Alcool By Volume), cette fois-ci en pourcentage avec le signe %.

Ces deux valeurs sont égales : une bière à 2° aura un ABV de 2%.

Malgré tout cela, ces bières restent vos meilleures alliées si vous souhaitez limiter votre consommation d’alcool.

L’autre bonne nouvelle, c’est que la bière sans alcool connaît un véritable boom et que de plus en plus de brasseries (même craft) s’y mettent ! Et pas question de lésiner sur le goût : vous trouverez aujourd’hui sur le marché de très bonnes bières sans alcool de styles variés (IPA, blanches, NEIPA, Lagers…) qui affichent un taux d’alcool nul ou quasi nul.

Pour aller plus loin

Partagez cet article 😉

Suivez-nous :

Blandine de Une Petite Mousse