Pourquoi la bière donne-t-elle autant envie de faire pipi ?
Actu bière

Pourquoi la bière donne-t-elle autant envie de faire pipi ?

Pour peu que vous ayez trempé de près ou de loin dans l’univers de la bière, il y a peu de chances que vous soyez passé à côté de l’information : la bière donne terriblement envie de faire pipi ! Mais vous êtes-vous déjà demandé d’où provenait ce petit désagrément typique de la consommation de boisson maltée ? On vous dit tout sans tabou dans cet article.

Le houblon, stimulateur de l’envie de faire pipi !

pipi

Pour les débutants, la bière ce sont (minimum) 4 ingrédients : du malt, de l’eau, de la levure et du houblon. Et c’est ce dernier, le houblon, qui va nous intéresser pour expliquer pourquoi la bière nous donne tant envie d’uriner. Cette plante aux nombreuses vertus (sédatives, purifiantes, calmantes, aromatisantes, et j’en passe), se trouve également être un puissant diurétique.

Cela signifie que le houblon a la capacité, via une hormone qu’il contient naturellement dans sa résine, d’augmenter la sécrétion urinaire. Réceptifs à cette hormone, les reins redoublent ainsi d’activité pour filtrer en un temps record le liquide que vous avez englouti ! Si vous souhaitez donc limiter l’effet diurétique de la bière, vous pouvez limiter votre consommation de bières très houblonnées comme les IPA par exemple !

Alors, certes, le houblon est un ingrédient particulièrement diurétique propre à la bière mais il ne serait pas le seul en cause dans la capacité qu’a la bière à vous donner envie de faire pipi. Car, selon les spécialistes, d’autres facteurs plus généraux entrent aussi en jeu.

De l’alcool et de l’eau…

Il se trouve également que l’alcool a la fâcheuse tendance lui aussi à neutraliser l’hormone anti-diurétique, normalement régulée par l’hypotalamus (une zone du cerveau qui contrôle la faim, la soif mais également le volume des urines pour maintenir un équilibre, entre autres).

Quand vous buvez une boisson alcoolisée, cette hormone n’agit plus aussi bien que d’habitude. Cela a pour conséquence de donner carte blanche aux reins pour filtrer à tout va… Et faire pipi plus que nécessaire jusqu’à omettre de maintenir un niveau d’hydratation suffisant à l’organisme !

C’est pour cette raison qu’apparaît la gueule de bois après une soirée trop arrosée : à cause de l’alcool, vous avez éliminé plus d’eau que de raison, jusqu’à vous déshydrater. Les sérieux maux de tête et fatigue générale que vous pouvez ressentir après une soirée alcoolisée sont avant tout les conséquences d’une déshydratation. Alors un conseil pour des lendemains de soirée moins difficiles : buvez, buvez, buvez… de l’eau bien sûr !

Suivez-nous :

Barbara Martin