Tendance bière : que va-t’on boire en 2022 ?
Actu bière

Tendance bière : que va-t’on boire en 2022 ?

Partagez cet article 😉

C’est notre petite coutume annuelle. Après avoir posté le palmarès de nos meilleures bières de l’année précédente, notre équipe se penche sur les tendances bières que nous réservent les mois à venir. La plupart se réalisent, certaines mettent plus de temps à se concrétiser, et d’autres encore n’arriveront jamais vraiment sur le marché. Alors, prêts pour une plongée dans un futur houblonné ?!

Nos prédictions

Le marché de la bière pour 2022

Quelques chiffres pour commencer ! 2022 marquera la troisième année avec une épée de Damoclès nommée Covid-19 sur la tête des brasseurs, bars et restaurants. Et d’une année sur l’autre, cela implique des consommations différentes ! Ainsi, début 2021, la consommation d’alcool à la maison a particulièrement augmentée. Si on couple à cela les mauvaises températures de juin et juillet & l’arrivée du pass sanitaire, on obtient des chiffres très bas pour les petites mousses en terrasses. Impossible de savoir de quoi demain sera fait, avec l’arrivée du variant Omnicron et la future entrée en vigueur du pass vaccinal.

Ce qui est sûr, c’est que chez soi ou au bar, les Français·es aiment toujours autant la bière… La preuve ? Plus de 30 marques de Calendriers de l’Avent dédié à la bière étaient sur le marché cet hiver. Quand nous avons lancé le notre en 2016, nous étions une petite poignée. Maintenant, chaque site de vente de bière à le sien, les brasseries s’y mettent de plus en plus, les grands distributeurs (comme Leclerc) n’en parlons pas… Même le Youtubeur Une bière et Jivay a sorti le sien !

On assiste donc à un élargissement de l’offre, avec toujours plus de brasseries artisanales créées, et des petites structures qui prennent des forces : ainsi, la part de micro-brasseries (moins de 1 000 hectolitres par an) diminue par rapport au nombre total de brasseries artisanales. De leur côté, les gammes industrielles qui s’étoffent pour faire face à l’éducation du grand public (vers le sans-alcool et les bières de spécialité notamment).

65 % des bières sont vendues en supermarché, et 35 % dans les autres réseaux (bars, caves, festivals...).

Maxime Costilhes, délégué général du syndicat Brasseurs de France

Les bières à la mode en 2022

Voici ce que notre zythologue et notre responsable communication perçoivent comme tendances émergentes (ou au contraire qui vont s’affirmer encore plus) pour l’année à venir.

Petit aparté : la tendance des bières sans alcool continue de prendre de plus en plus de place sur la scène brassicole, mais comme nous en avons parlé dans nos précédentes prédictions, nous nous sommes permises de passer sous silence cette montée en puissance.  De la même manière, nous n’évoquons pas en détail l’avènement de la canette : de plus en plus de brasseries françaises emboîtent (haha) le pas à leurs consoeurs internationales, et chaque année la can s’impose un peu plus dans les dégustations et jusque dans les rayons des supermarchés.

Les bières indéfinissables

tendance-biere-2022
Une Double IPA ? Une Oatmeal Ale ? Un Cream Stout ? Un peu tout à la fois.

Black Milkshake IPA, Double pastry sour, New-England Pale Ale… Les genres se mélangent à l’infini, et les barrières strictes entre les styles volent en éclat. Il est de plus en plus difficile de faire rentrer une bière dans une catégorie bien précise !

La tendance des bières sauvages façon vin & la présence en hausse de bières à la carte de grands restaurants gastronomiques démontrent également cette porosité entre les genres. La bière s’invite partout et brouille les pistes.

Les bières au CBD

tendance-biere-2022
Canebiera et Luna'In sont parmi les bières au chanvre français les plus célèbres

Aux USA et au Canada, où la consommation du cannabis est parfois autorisée, les chiffres explosent complètement. En Ontario, 2% de la consommation de cannabis passait par la boisson. Dans les états américains où il est légal, les boissons au cannabis ont augmenté de +40% entre 2019 et 2020 ! Nous n’en sommes pour autant pas là en France, puisque seul le CBD (molécule non-psychotrope du cannabis) est autorisé.

Mais la bière au chanvre a bien fait une timide percée en France en 2021, avec de plus en plus de recettes. Or, le 1er Janvier 2022, le gouvernement français a annoncé l’interdiction de la vente des fleurs de CBD, jugées trop proches du « vrai » cannabis. Le cannabidiol ne peut donc plus se consommer qu’en crème, huile ou autres dérivés… Est-ce que la bière à la weed va profiter de cela pour exploser en 2022 ou est-ce que son élan va être fauché en plein vol, seul l’avenir nous le dira. Notons aussi que les bières au CBD ont un goût particulier, et coûte relativement cher : autant de freins à leur popularité !

Les bières avec des célébrités

tendance-biere-2022
Une bière par Bluecoast pour Daniel Ricciardo, célèbre pilote de Formule 1

La brasserie BlueCoast le fait avec de nombreux sportifs, et ils ne sont pas les seuls : brasser une bière pour et/ou avec une personnalité publique est de plus en plus courant ! Même la royauté s’y met : Elizabeth II a décidé cette année de lancer sa propre marque de bière dans sa propriété de Sandringham House. Une bière brassée à partir de l’orge bio des jardins du domaine, et selon les préférences du prince Philip Mountbatten.

Les bières de Noël

tendance-biere-2022
Le retour en force des bières de Noël, ici avec la Magic Christmas Stout

Un temps boudées, les bières de Noël semblent de retour dans les bonnes grâces du publicIl y a encore deux ans, un faible nombre de consommateurs étaient à la recherche de ce genre de bières, jugées trop épicées ou caricaturales. Mais le travail de l’équilibre fait par les brasseurs a permis de reconquérir les plus fins gourmets !

C’est donc dans les restaurants, les brasseries et chez les cavistes qu’on a constaté en premier lieu ce retour des bières de Noël cet hiver. Nous verrons si l’hiver 2022 confirmera cette tendance à la pression dans les bars !  Une brasserie irlandaise est même allée jusqu’à proposer une bière de Noël au pois et au chou rouge cette année…

Les bières Nitro

tendance-biere-2020
La brasserie Siren s'attèle a proposer de plus en plus de ses bières cannettes en nitro

Les bières Nitro sont des bières saturées à l’azote au lieu du CO2, à l’instar de la célèbre Guinness. Le résultat ? Une mousse plus onctueuse et une texture plus dense. De plus en plus de brasseries s’y mettent et proposent des bières produites avec cette technique.  Et ce ne sont pas que les Stouts qui y passent : les IPA aussi peuvent se prêter au jeu ! On ne retrouve pas encore cette technique de manière répandue en France, mais 2022 pourrait changer la donne.

Les bières pâtissières

tendance-biere-2022
Funky Fluid & One Drop en collab' autour d'une Sour façon glace italienne : baies rouges, cerises, vanille et même bonbons font partie de la recette

Si le terme Pastry n’était un temps accolé qu’aux Stouts, l’influence du monde de la pâtisserie dans le brassage déborde maintenant de la simple bière noire. Les Gose et les Sours notamment se gorgent de fruits et d’ingrédients les faisant passer pour des glaces ou des desserts. Ainsi, les Lassi Sour (à la croisée des Pastry et des bières au lactose) font leur bonhomme de chemin et devraient exploser en 2022.

Évidemment, ne manquez pas notre liste des festivals de la bière pour savoir où boire toutes les nouvelles bières de l'année 😉

Vers une consommation plus éthique ?

Des bières pour se faire du bien tout en faisant du bien à la planète. Le Covid-19 n’a certes pas lancé la tendance de la consommation responsable, mais elle l’a peut-être faite grandir plus que de raison dans nos coeurs.

On ne choisit plus forcément une bonne bière en fonction de la renommée de sa brasserie ou de l’esthétique de son étiquette, mais bien parce qu’elle traduit un choix conscient. Ainsi, les bières locales, les bières sans-alcool et les bières bio forment un trio qui permet de consommer en accord avec ses convictions !

Dans cette même logique, de plus en plus de brasseries proposent des bières au pain (ou autres invendus de boulangerie), dans une logique de circuit-court et de lutte contre le gaspillage alimentaire. Cela se fait également sentir avec l’apparition de davantage de mode de consignes de bouteilles ou de growlers.

D'ici 2024, la bière sans alcool pourrait représenter presque 5% du marché.

Cet engagement éco-friendly se retrouvent dans les stratégies des grandes brasseries, Brewdog en tête. Produire de la bière avec zéro empreinte carbone est le nouveau cheval de bataille des punks écossais depuis 2021, mais leurs diverses opérations pour planter un arbre à chaque bière vendue passent parfois pour du green-washing auprès des consommateurs.

Parce que oui, les beer-lovers sont devenus exigeants et ne se contentent plus de juger une brasserie sur ses recettes. L’engagement sociétal et égalitaire est subitement venu sur le devant de la scène à l’automne 2021. Avec de sérieuses attaques chez Mikkeller ou Brewdog, des voix se sont élevées pour dénoncer des techniques de management toxiques ou une bonne dose de harcèlement sexuel et/ou misogyne.

Le monde de la bière semble donc débuter son #MeToo, même si ces sujets sont plus promptes à éclore outre-Atlantique ou chez nos amis anglo-saxons. En France, on n’y est pas encore, même si Hoppy Hours ou Happy Beer Time mettent sur la table le sujet du sexisme dans la bière. Carol-Ann de Hoppy Hours a même tenu une conférence sur ce sujet lors du dernier Paris Beer Festival, preuve que le dialogue s’ouvre.

Voici nos prédictions pour le futur. On vous souhaite une excellente année 2022, et on vous laisse avec un épisode du podcast SuperPotion™ de Théodore Becquart (consultant-brasseur chez Brewing Theory) et Ludovic Mornant (du studio graphique Blackthorns) qui font le point sur les tendances brassicoles à venir.

SOURCES & ANCIENNES PRÉDICTIONS

Partagez cet article 😉

Suivez-nous :

Julie de Une Petite Mousse