La bière pression vous livre ses secrets
Actu bière, Biérologie

La bière pression vous livre ses secrets

Synonyme de festivités et d’opulence, la bière pression revêt un caractère spécial. Elle arbore ce petit “je-ne-sais-quoi” (comme le disent si joliment nos amis anglais !) que l’on ne saurait expliquer. C’est incontestable : la bière directement servie à la tireuse a ce charme indéniable que les bouteilles et canettes n’ont pas. Longtemps réservée aux professionnels, la pression arrive désormais dans nos maisons. Perçons ensemble tous ses mystères…

Le fonctionnement de la bière pression

Pas de bar à bière digne de ce nom sans tireuse à bière au comptoir ! Si la bière pression a quelque chose de magique et presque inné lorsqu’elle jaillit des becs de service au bar, ce système repose en réalité sur toute une mécanique finement rodée. En réalité, ce sont 4 entités qui travaillent main dans la main pour rendre parfaite la dégustation de votre bière pression…

1. LA BOUTEILLE DE CO2

Elle est directement branchée au fût pour le mettre, vous l’avez deviné, sous pression ! Ce gaz ne sert qu’à propulser la bière dans les circuits et non à la gazéifier comme on pourrait le croire. En effet, la bière est déjà pétillante dans le fût, les bulles se formant au moment de sa fermentation ! La pression qui s’applique grâce à  la bouteille de CO2 permet cependant de conserver entre 2 services les bulles naturellement présentes dans la bière. 

C’est la mise sous pression de la bière par cette fameuse bouteille de CO2 qui a abouti à l’expression de “bière pression” !

biere pression
Opaques et bien hermétiques, les fûts sont parfaits pour conserver la bière !

2. LE FÛT DE BIÈRE

De 20, 25, 30 ou 50 litres en version professionnelle, c’est lui qui contient votre précieux breuvage. Son corps en acier inoxydable permet une conservation optimale de la bière. Totalement opaque, il fait efficacement rempart contre la totalité des UV qui pourraient en détériorer les arômes.

3. LE GROUPE DE RÉFRÉGIRATION

Sous pression grâce au CO2 envoyé par la bouteille de gaz, la bière est propulsée le long d’un conduit nommé « ligne python ». Celui-ci rejoint ensuite le groupe de réfrigération où il va s’attarder le temps de plusieurs circonvolutions dans une eau très froide.

4. LA COLONNE

La bière ainsi refroidie continue son chemin pressurisé jusqu’à la colonne de service. Dernier péage avant le verre ! C’est sur cette colonne que sont apposées les étiquettes qui vous permettront de choisir la petite mousse pression de vos rêves. Le.la serveur.se n’aura qu’à abaisser le robinet de tirage pour que, magistrale, la bière sous pression ne s’écoule enfin !

Quelle différence avec une bière bouteille ?

La bière pression présente plusieurs avantages que l’on retrouve plus difficilement dans une bière en bouteille. Tout d’abord, la méthode pression, parce que le mécanisme intègre un thermostat, présente une meilleure gestion de la température. La bière pourra être servie à sa température recommandée sans difficulté. La mousse se formera correctement et les saveurs seront parfaitement révélées.

Pour servir une bière pression dans les règles de l’art, munissez-vous d’un verre bien propre et préalablement rincé à l’eau froide. Ouvrez le robinet de votre tireuse à fond, verre droit en dessous. Une fois la première mousse servie, inclinez votre verre à 45° et le remplir jusqu’en haut !

L’autre atout de la bière pression est son conditionnement qui permettra une meilleure conservation de la bière dans le temps. En effet, et à l’instar de la canette, le fût en métal bloque la totalité des UV, néfastes aux saveurs des houblons.

Si les bouteilles présentent un verre teinté pour les mêmes raisons, leur efficacité est en réalité limitée. Une certaine quantité de particules lumineuses parviennent à le pénétrer provoquant une altération progressive du précieux liquide.

La bière pression à la maison

La bière pression a la côte auprès du public et ça, les géants mondiaux de la boisson maltée le savent bien. C’est pour cette raison que l’on voit fleurir ces dernières années quantité de tireuses domestiques petit volume. La bière pression sort désormais du bar pour gagner la sphère domestique ! Il existe différentes tireuses à bière pour la maison, chacune avec ses propres atouts et inconvénients. Nous leur avons consacré un sujet ici pour vous aider à y voir plus clair !

Mais hélas, au risque de heurter les plus sensibles, ce n’est pas la pression qui fait la bonne bière ! Certes, la pression est une bonne façon de conserver et de servir la bière mais ici s’arrête le miracle. C’est pas faute d’en parler ensemble depuis toutes ces années : une bonne bière est avant tout une recette bien exécutée, à partir d’ingrédients de qualité et employés dans leur juste quantité

La pression oui, mais en version artisanale !

Quand on sait qu’une bière industrielle ne contient qu’environ 2% de houblon (l’ingrédient le plus cher !) alors que dans une craft beer cette part peut monter à 10%, on comprend vite que l’on aura pas vraiment affaire au même produit… Alors pourquoi ne pas faire appel aux professionnels de la bonne bière (ndlr : les brasseurs artisanaux, bien-sûr) pour vos prochains évènements ?

Comme dans de très nombreuses brasseries artisanales partout en France, chez Une Petite Mousse, vous pouvez louer une tireuse à bière et des fûts de nos bières artisanales pour toutes vos festivités.

Parce que la bière pression c’est chouette… mais la BONNE bière à la pression c’est tellement mieux ! Alors contactez-nous ! En écrivant à l’adresse brasserie@unepetitemousse.fr vous pourrez commander votre tireuse et des fûts de notre bière brassée aux portes de Grenoble.

Vous souhaitez déguster une bonne bière pression artisanale ? De plus en plus d’établissements soucieux de vous offrir les meilleures mousses artisanales à la pression se développent. Il y en a forcément un à deux pas de chez vous !

Pour les grenoblois, rendez-vous dans notre bar situé au 6 esplanade Andry Farcy. Vous y trouverez 8 bières artisanales à la pression (les nôtres et celles de nos brasseries fétiches) au côté d’une carte de finger food 100% maison… On parie que l’on se voit bientôt ! 😉

Suivez-nous :

Caroline de Une Petite Mousse