Biérologie, Zoom Brasseries

BrewDog : retour sur la success-story des punks à chien de la bière

28 juin 2019

De brassins artisanaux vendus à l’arrière d’un van à la conquête des marchés mondiaux… L’aventure Brewdog démarre en 2007 sur les chapeaux de roue et se conjugue depuis à l’international. Née d’un raz-le-bol de 2 amis écossais pour les bières de soif peu intéressantes, la micro-brasserie artisanale Brewdog s’est très rapidement imposée comme référence absolue dans le monde la craft beer.

LE LANCEMENT BREWDOG

2007, les débuts à l’arrière d’un van

L’aventure Brewdog débute dans le nord-est de l’Ecosse en avril 2007 quand James Watt, Martin Dickie et leur labrador décident d’en finir avec l’uniformité des bières industrielles. Ils fondent alors leur petite brasserie qu’ils nomment Brewdog. À cette époque, les bouteilles sont remplies à la main et vendues sur les marché locaux à l’arrière de leur van.

Rapidement, leurs bières trouvent un public. En un rien de temps, leur toute première bière (la Punk IPA) est vendue dans les magasins Tesco. La brasserie écossaise Brewdog compte alors 9 collaborateurs et s’offre pour l’occasion une embouteilleuse ! C’est le début d’un développement rapide pour Brewdog, qui, grâce à quelques campagnes de crowdfunding, parvient à s’exporter vers la Suède, le Japon et les États-Unis. Avec une production annuelle de plus de 4000 hl, BrewDog devient l’année suivante la plus grande brasserie indépendante d’Écosse ! La Punk IPA se hisse d’ailleurs en 2009 au rang de best-seller des IPA dans toute la Scandinavie.

Equity for Punks : l’anti-business model

Besoin d’un financement ? Exit les banques, nos punks ont la solution ! En 2009, Martin et James lancent Equity for Punks, l’anti-business business model, comme ils le nomment. Un programme sur la base du financement participatif afin d’assurer leur développement. Le principe est simple : vous achetez des actions chez Brewdog et vous devenez un membre privilégié ! Si vous décidez de faire partie de la joyeuse petite communauté, et en fonction de votre investissement, voici ce qui vous attend : des remises sur la boutique en ligne, dans les bars, des cadeaux à déguster, des invitations aux soirées privées… Et des pièces collector uniques pour les plus offrants !

Le crowdfunding ? L’anti-business business model selon Brewdog !

Dès la première campagne en 2009, Brewdog fait carton plein ! Les soutiens s’accumulent au fil des années : le Programme Equity for Punks fédère des milliers d’actionnaires beer-lovers et a généré 67 millions de dollars à ce jour ! Une aubaine pour James et Martin qui bénéficient ainsi d’un apport financier solide pour développer bars, brasseries, exports à l’international, et nouveaux produits. Aujourd’hui, la communauté comporte plus de 97 000 investisseurs Equity for Punks dont près de 1200 en France.

Si vous souhaitez faire partie de cette grande aventure chez Brewdog, rendez-vous par ici. Vous préférez investir à échelle française ? Découvrez Mousse à Vie, le programme alléchant de développement d’Une Petite Mousse qui vous couvre… de petites mousses !

LES BIÈRES BREWDOG

La Punk IPA, IPA la plus vendue en Europe !

brewdog Punk IPA

Comme nous vous le disions plus haut, la Punk IPA est la première bière brassée et commercialisée par Brewdog. La Punk IPA est aujourd’hui LA craft beer IPA la plus vendue en Europe ! Elle affiche la note de 98/100 sur Ratebeer. Pour les brasseurs amateurs qui voudraient la reproduire, sachez qu’elle est constituée de malt Marris Otter Extra Pale et des houblons Chinook, Simcoe, Ahtanum et Nelson Sauvin. Sa recette est d’ailleurs disponible dans un ouvrage publié en 2016 par Brewdog, et répertoriant toutes les recettes de leur succès ! C’est beau, l’open source.

La saveur équilibrée, puissante et subtile de la Punk IPA met tous les palais européen d’accord ! Il faut dire que cette bière est une prodigieuse explosion de fruits tropicaux. Goûtons-la ensemble : au nez, la mangue et le litchi caracolent en tête. En bouche, l’attaque évoque biscuit et caramel, préparant le terrain à sa tornade de houblon : des agrumes, de la mangue, du litchi, dans une puissance aromatique exceptionnelle ! L’amertume est intense, et se décuple au fil des gorgées. On en redemande !

Les autres créations signées Brewdog

En 2015, Brewdog lance End of History, un programme très spécial destiné à alerter les consommateurs sur l’impact qu’opère l’Homme du XXIème siècle sur son environnement. Et pour cette noble cause, Brewdog décide d’employer les grands moyens : une bière blonde à l’infusion de genièvre et d’ortie des Highlands écossais et titrant les 55° d’alcool !

Un produit d’exception nécessitant pas moins de 7 mois de brassage. Et l’excentricité se poursuit avec un détail des plus charmants : chaque bouteille est amoureusement vêtue d’une taxidermie d’écureuil ou d’hermine. Seulement 12 bouteilles de ce précieux breuvage sont disponibles. Moyennant tout de même la modique somme de 20 000$ !

2016 marque le lancement de la Elvis Juice, une American IPA à l’orange sanguine. Mais cela n’est pas du goût des héritiers d’Elvis Presley… qui n’hésitent pas à intenter un procès à Brewdog pour usage du prénom “Elvis” ! Qu’à cela ne tienne : James et Martin font les démarches officielles pour changer leur prénom en Elvis, pour revendiquer cette bière. Esprit punk, quand tu nous tiens…

Puis en 2018, vient le programme Hello my name is. Un hommage à l’Union Européenne ! Il s’agit d’une série de bières en édition limitée, avec pour chaque pays, une recette et un prénom emblématique. À la France, 2ème pays consommateur de bières Brewdog, Brewdog dédie Hello My Name is… Marianne ! Une Double IPA aux cassis juteux, avec houblons en avalanche et taux d’alcool affriolant : tout ce qui représentait la culture française à leurs yeux !

BREWDOG : SEULEMENT DES BIÈRES ?

En 2010, grâce aux levées de fonds de Equity for Punks, Brewdog lance ses premiers bars. D’abord à Aberdeen, puis Glasgow, Edimbourg et Londres. Aujourd’hui, Brewdog détient 75 bars partout dans le monde et l’on apprend que 6 nouveaux sont sur sur le point d’éclore ! Parisiens, vous sentez ? Une délicieuse odeur de houblon plane dans les rues du quartier du Marais…

Eh oui, pour les fans français, 2019 est vecteur d’une très bonne nouvelle. Et pour cause, Brewdog vient d’ouvrir son premier établissement français à Paris, place Thorigny ! 22 bières à la pression vous y attendent, dont celles issues des fameuses gammes Headliners et Amplified de BrewDog. Vous y trouverez aussi une sélection pointue de bières artisanales de multiples horizons. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, les fans sudistes vont eux aussi être gâtés ! Un bar Brewdog ouvrira ses becs à Nice dans le courant 2020… Il se murmure que Lyon et Bordeaux sont les prochains sur la liste. Stay tuned !

Dernière excentricité en date du tandem punk : l’ouverture en 2018 aux USA (Columbus, Ohio pour être exact) de leur premier hôtel dédié à la bière ! Au programme de cet ambitieux projet, le plus important jusqu’ici : SPA à la bière, jacuzzi de bière, et tireuse à bière directement dans la douche de chaque chambre ! Voilà de quoi exaucer vos rêves maltés les plus fous 😉


brewdog cosmic crush raspberry

Brewdog est l’entreprise agro-alimentaire à la croissance la plus rapide durant 7 années consécutives au Royaume-Uni. Désormais, l’empire punk distribue sa bière dans 60 pays, 12 après sa création dans un van. Elle englobe plus de 1500 employés et plus de 75 bars à travers le monde.

Et pour tous ceux qui n’ont pas la chance d’avoir l’un de ces bars près de chez eux, rendez-vous dans la Box Craft Beer Geek de Juin 2019 : leur création OverWork la plus folle y est disponible ! Une Sour à la framboise aux levures sauvages, vieillie en fût de vin rouge italien. La Cosmic Crush Raspberry est introuvable en France… Sauf pour nous !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire