Biérologie

IPA Day : goûtez au meilleur des India Pale Ale en ce jour sacré !

2 août 2018
IPA-day

L’IPA Day est là ! Le 3 août, le monde célèbre les India Pale Ale : il est donc l’heure de réviser, et de tout savoir de ces petites bombes houblonnées. Car autour de vous, ou dans nos coffrets, vous rencontrez souvent ce terme. Alors oui, vous commencez peut-être à saturer de ce terme en vogue dans le milieu de la bière artisanale, et vous lorgnez du côté des nouvelles sensations houblonnées que sont les NEIPA (pour New England IPA, proche du jus de fruits) ou la Brut IPA

Mais les IPA ont encore de beaux jours devant elles, et avant de les bouder totalement, nous tenions à leur donner la chance qu’elle mérite. Pas assez snob, l’IPA ? Et alors ! Ce style de bière aussi houblonné qu’aromatique est un parfait ambassadeur de la craft beer, et il serait bien dommage de s’en priver 😉

C’est quoi déjà une IPA ?

Avant de parler d’IPA, un très rapide point sur les trois types de bières qui existent… Les Lagers (bières de fermentation basse), les Lambics (de fermentation spontanée) et enfin les Ales (fermentation haute).

IPA Day
Petite sélection de nos IPA préférées du moment…

Une IPA est donc une bière de type Ale, brassée avec du malt pale, et des levures fermentant sur le dessus. C’est pour ça qu’IPA est l’abréviation de Indian Pale Ale. Sa particularité est d’utiliser énormément de houblons !

Cours d’histoire pour l’IPA Day

Au 18 ème siècle, des colons anglais occupent l’Inde, et de la bière leur est envoyée par bateau. Le trajet étant long, la chaleur et les conditions météorologiques n’aidant pas, les chargements de bières n’arrivent que très rarement en bon état.

George Hodgson, de la Bow Brewery, essaye donc d’ajouter davantage de houblon et d’alcool à sa bière d’exportation. Les 4 mois du voyage permettaient à la bière d’arriver en Inde à maturité, ce qui la rendit populaire.

Par la suite, les colons de retour au Royaume-Uni voulurent continuer de boire cette fabuleuse bière, et les brasseries se mirent à en produire pour la consommation locale. Voilà pourquoi aujourd’hui nous dégustons encore ces merveilles, surtout le 3 août, journée international des IPA (ou IPA Day).

Si les IPA étaient des bières d’exportation, prévues pour supporter les longs mois de voyage vers l’Inde, ce type de bière n’est pas fait pour être vieillie : vos bouteilles perdront rapidement leurs saveurs houblonnées avec le temps. Il est donc important de les consommer « fraîches » !

Les Indian Pale Ale de nos jours

Vous aurez également remarqué qu’il n’existe pas qu’un seul type d’IPA ! Et oui, l’égérie craft a fait des petits, et vous pourrez donc croiser au détour de vos emplettes sur notre boutique en ligne des IPA comme la Bête Noir de la Paname Brewing Company, qui était à l’honneur de notre calendrier.

  • La White IPA fait également son apparition, dans une version particulièrement fraîche si on la marie à une Session, comme c’est le cas pour notre Déclaration.
  • Les Red IPA quant à elles sont dignement représentées par la brasserie Matten et sa Red Fox IPA, plusieurs fois médaillées à Paris, Lyon ou encore Strasbourg.
  • Les Double IPA convaincront quant à elle les plus téméraires d’entre vous, puisqu’il s’agit là d’une forme d’India Pale Ale particulièrement alcoolisée, dépassant allègrement les 8°, histoire de jouer sur tous les tableaux à la fois.
  • Les American IPA, directement importées de la côte est des USA, comme la Hop Gun IPA, sont quant à elles des versions plus sportives de nos chers American Pale Ale, particulièrement parfumées.

Quelles bières boire durant l’IPA Day ?

IPA

Au royaume des IPA, Brewdog est roi : la bière Punk IPA des Ecossais est sans doute la plus célèbre des India Pale Ale. Des notes de litchis envahissent le nez et le palais de tous ceux qui la goûtent, et ce n’est pas un hasard s’il s’agit de LA bière la mieux notée par nos 100 000 abonnés !

IPA

A ses côtés trône fièrement la Vedett IPA, une belge qu’on a envie de boire plus qu’une fois ! Bière phare de la brasserie Duvel, cette IPA se pare de notes caramel emblématiques des petites mousses du plat pays, sans lésiner sur le houblon bien évidemment.

Enfin, comment ne pas citer l’Anosteke IPA, par la Brasserie du Pays Flamand ? Elle a conquis les foules dans le Nord de la France en moins de temps qu’il n’en faut pour décapsuler une bouteille. Son nom vient de l’expression flamande signifiant “à la prochaine”, et comprend bien, puisque chaque gorgée appelle à la suivante et surtout au prochain apéro ensemble.

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.