Biérologie, Styles de bière

L’IPA est morte, vive la NEIPA ! L’émergence d’un nouveau style.

1 septembre 2017

La NEIPA est encore un acronyme obscur ? Pourtant, vous le verrez bientôt sur toutes les lèvres ! Si les India Pale Ale sont encore les bières phares du mouvement craft (tellement célèbres qu’elles ont même une journée en leur honneur !), il se pourrait bien que leur cousine venue des USA les détrône bientôt. Partons donc à la découverte de ces petites mousses qui cherchent à être calife à la place du calife…

Aux sources des NEIPA : les India Pale Ale

Pour comprendre ce qu’est une NEIPA, penchons-nous d’abord brièvement sur les IPA. La légende veut que la création de cette catégorie de bière remonte aux expéditions de bateaux anglais qui rejoignaient les colonies Indiennes.

Afin de conserver leur bière Pale Ale favorite pendant ces longs trajets et de pouvoir en profiter une fois arrivés, les brasseurs eurent l’idée d’ajouter davantage de houblon à la fin du brassage. Or, ils découvrirent que le pouvoir conservateur de l’or vert s’accompagnait de l’apparition notable de parfums très exotiques au nez. Les India Pale Ale étaient ainsi nées !

NEIPA

Véritable star des brasseries artisanales, les IPA ont donc l’avantage de satisfaire les amateurs d’amertume tout en séduisant ceux qui recherchent des parfums envoûtants avant tout. Si ce style fait partie des incontournables de 2017, il semblerait qu’un de ses cousins, nouveau-venu sur la scène craft, fasse de l’oeil aux beer-geeks de tout poil…

Les troublantes NEIPA

Une grande pinte de fruits !

Les NEIPA, pour New-England IPA, sont en effet en train de se frayer une place de choix dans le coeur des amateurs de bière. Sur Ratebeer, site de notation de bière, les 5 meilleures IPA sont en réalité des NEIPA… La principale caractéristique de ce style anglo-saxon ?

Une robe trouble assez opaque tout d’abord, due à l’ajout de céréales spécifiques lors de l’empâtage, comme l’avoine. C’est lui qui donne cet aspect laiteux typique des NEIPA. Le résultat se rapprocherait presque d’un bon jus de fruits frais, d’un bel orangé.  Ajoutez à cela des notes fruitées très présentes, et vous obtenez une bien belle NEIPA !

Ce style très particulier nous vient de la côte Nord-Est des Etats-Unis, du Vermont plus particulièrement, en Nouvelle-Angleterre. C’est là-bas que notre brasseur Etienne est tombé amoureux de ce type de bière, qui redonne du fouet aux IPA en passe de devenir classiques.

Comme les Smoked IPA ou les IPA Impériales, les NEIPA permettent de pousser plus loin les limites de l’imagination des brasseurs, pour le plus grand plaisir des amateurs de bière artisanale que nous sommes 😉

Notre première recette prototype de NEIPA

A l’été 2017, Etienne s’est justement attelé à la création d’une recette prototype de NEIPA pour la brasserie Une Petite Mousse. Devant le succès généré auprès des membres de l’équipe, nous nous sommes sentis obligés de réitérer l’expérience sur un plus grand brassin, afin de vous permettre de goûter ces petites mousses.

Septembre a donc été l’opportunité pour nous de brasser 500 litres de New-England IPA. Ce brassin a été produit en quantité très limitée, et ceux qui ont pré-commandé leurs bouteilles on pu prendre part au brassin !

Avec chaque prévente, venait l’opportunité de donner votre avis sur la composition de la recette : amertume, couleur, arômes… De quoi créer une NEIPA à l’image de notre communauté ! C’est ainsi qu’est née la Vermont & Merveilles, une New England IPA chatoyante qui ne fut disponible que le temps de l’automne 2017.

Une nouvelle NEIPA à Grenoble ?

Saut dans le temps : nous voici en 2018, et un an après leur première NEIPA, voilà que Etienne et Nicolas ont récidivé ! Epaulés de Nicolas et Jean-Hugues, les gérants du bar Paye Ta Bière (et QG de notre équipe), ils ont conçus une Red NEIPA à l’image de ce bar grenoblois ultra pointu.

Le résultat ? La Paye Ta Mousse, une petite bombe aromatique, qui va secouer plus d’une papilles. Seule occasion de goûter ce breuvage : se rendre à Paye Ta Bière, pour en profiter directement à la pression. Et comme les bonnes nouvelles n’arrivent jamais seules, nous en avons profité pour organiser une soirée de lancement officielle… Alors à vos agendas : jeudi 27/09/18, on vous attend 27 chemin Joseph Brun à Grenoble pour trinquer ensemble !

Mais ce n’est pas tout ! Les India Pale Ale de Nouvelle-Angleterre en inspire plus d’un Julien Braesch, brasseur amateur de son état, a lui aussi succombé à leurs chants de sirène. C’est avec une recette de NEIPA qu’il a en effet remporté le concours de notre Grenoble Beer Week 2018 !

Une recette qu’il a eu l’occasion de venir reproduire dans notre brasserie en compagnie de Etienne et Nicolas ! Sa Happy End sera disponible au printemps, et son dry-hopping promet d’en rendre fou plus d’un… Et si vous ne voulez pas attendre, regardez donc les NEIPA disponibles actuellement sur notre boutique en ligne !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire