Hard Seltzer : la tendance de l’eau alcoolisée plus facile à boire qu’à prononcer
Actu bière

Hard Seltzer : la tendance de l’eau alcoolisée plus facile à boire qu’à prononcer

White Claw, Natz, Henry’s Hard Sparkling Water, Truly… Les Hard Seltzer – ces eaux alcoolisées pétillantes et parfumées – ont crevé le plafond aux USA en 2019. Et arrivent très bientôt en terrasse des bar français… Analyse d’une tendance en pleine ascension.

Mais d’où vient cette tendance des eaux alcoolisées ?!

Des USA, évidemment ! Les Hard Seltzers (existe-t’il succession de consonnes plus difficile à prononcer ?) ont vu le jour en Amérique du Nord. Et si le phénomène est encore très timide sur le Vieux-Continent, elles ont envahi le devant de la scène en seulement 2 ans de l’autre côté de l’Atlantique. Ces eaux pétillantes alcoolisées parfumées ont été inventées en 2013, mais ont véritablement séduit les foules en 2019, pour exploser à l’été 2020, comme nous l’explique Le Monde.

En 2018, les ventes ont augmenté d’environ 169 % par rapport à N-1. Le marché pourrait atteindre 2,5 milliards de dollars d’ici à 2021.

étude UBS

Leur cible principale ? Les jeunes, ou plutôt les millenials, qui ont tendance à délaisser les alcools forts dans l’objectif de se concentrer sur un mode de vie « plus sain ». Qu’à cela ne tienne : avec leurs airs innocents de limonades, les Hard Seltzers leur font de l’oeil et se démarquent des concurrents avec très, très peu de calories.

Environ 2 fois moins de calories que dans une bière blonde, et plus de 3 fois moins que dans un verre de rosé ! Oui, cela reste de l’alcool… Mais on n’est plus à une incohérence près dans nos habitudes de consommation, non ?

Hard Seltzer, une eau pure et dure

Hé oui ! Allant de 4 à 14% ABV, les Hard Seltzers n’ont rien à envier aux bières artisanales en terme de teneur en alcool. Et elles sont d’ailleurs leur concurrent principal : les géants du seltzer sont bien décidés à se tailler une part de choix dans le gâteau de l’apéro, et à grignoter pas mal de parts de marché aux bières mais aussi au vin.

Pour fabriquer un Hard Seltzer, on mélange du sucre de canne, de l’eau et de levures pour provoquer une fermentation alcoolique. Du CO2 pour les bulles et des arômes (naturels ou non) sont ajoutés à la fin. Un processus de fabrication artificialisé, loin de celui de la bière ou du vin !

Les marques d’alcool fort l’ont d’ailleurs bien remarqué, et Smirnoff par exemple a décidé de se lancer dans la course ! En plus de leur vodka et de la déclinaison Ice, la marque russe continue de baisser le degré de ses boissons… pour mieux augmenter sa gamme et donc sa présence dans les rayons !

Les principales marques de Hard Seltzer

White Claw, leader du marché

hard-Seltzer_whiteclaw

Sans gluten, très faible en calories : White Claw mixe éléments tendances de communication autour de la nutrition et imagerie très épurée mêlée à toutes sortes de scène de sport (box, kite surf, jogging…). Remarquez comme les canettes semblent fittées pour les réseaux sociaux !

En regardant vite, on pourrait presque croire à une pub pour une eau minérale ou une nouvelle boisson détox… Mais on parle bel et bien d’un produit alcoolisé !

Natz, les petits français

hard-Seltzer

Une « infusion pétillante alcoolisée » : voilà comment se décrivent les boissons Natz, fraîchement arrivées sur le marché des hard seltzer et première vraie marque française dans le domaine. BIO, vegan, sans gluten et 0g de sucre : on retrouve la même déclinaison qui sent bon les résolutions de début d’année dans leurs arguments de vente !

L’argument phare de Natz pour apporter de la crédibilité à son projet, c’est d’avoir inclus dans l’aventure un brasseur belge renommé, qui a travaillé sur la levure idéale pour parfaire leurs recettes de hard Seltzers.


Le printemps 2021 devrait marquer l’arrivée sur le marché français de la marque de hard seltzers de Coca-Cola, rien que ça. Comptons sur Natz, Féfé et Opéan (les autres marques hexagonales) pour lutter contre l’envahisseur et continuer de proposer une belle alternative artisanale et locale ! Si vous êtes adeptes de la fermentation mais recherchez VRAIMENT une boisson saine et peu calorique, pourquoi ne pas essayer le Kombucha ou les bières faibles en alcool ?


Pour aller plus loin…

Découvrez d’autres tendances bières et boissons fermentées :

Suivez-nous :

Julie de Une Petite Mousse